Les Guerriers du Silence ou Cocorico mais en silence.

C’est le challenge de l’été Petit Buisson !

Premier à recevoir sa critique, Pierre Bordage, notre auteur français, pour son livre Les Guerriers du Silence.

D’emblée, autant te le dire, il fait partie du sous-genre de la SF que je déteste le moins, voir même dont je tolère la lecture, le Space Opéra (space op pour les intimes). C’est de la SF d’exploration, là encore sur fond d’initiation spirituelle (un jour on parlera du Héros aux Milles Visages, mais pas maintenant). Le livre se place dans la lignée de la seconde vague de SF, post-1950, qui voit le marché de la littérature être inondé par les auteurs anglo-saxon, principalement américains. L’esthétique du récit est donc sensiblement un repompage de celle des space op américains (penses Star Wars, même si en vrai penses plutôt Dune, Petit Buisson)

L’américanisation de l’esthétique du roman ne me dérange pas vraiment, je sais que quelques puristes s’insurgeront, mais la SF française, surtout celle produite depuis la moitié du XX siècle, si elle partage un macro-texte très différent de celle états-unienne, est quand même laaaaaaaaargement inspirée de sa voisine yankee, à quelques Jean-Michel Exception prêt. Surtout en BD, qui reste mon domaine d’amour de la SF.

man-515518_960_720

Jean-Michel Exception contemplant sa différence

La particularité de Bordage sur ses coreligionnaires états-uniens est d’adhérer à une tradition française de la SF qui documente de manière parfois quasiment anthropologique les mondes qu’elle crée. Si Bordage ne va pas jusque-là, son livre échappe néanmoins à l’effet planète-ville (penses Mass Effect, Petit Buisson) où tout un monde est réduit à trois rues.

Pour ce qui est du récit…. Hééééé…. Je me suis fait chier comme un rat mort. D’où d’ailleurs cette critique tardive, Petit Buisson, puisqu’entre temps j’ai lu Le problème à trois corps, qui est d’une autre qualité, et qu’il m’a fallu pas mal de temps pour trouver QUOI dire sur Pierre Bordage. Télékinésie, voyages spatiaux, sous-texte new-âge magico-mystique mais surtout C’EST LONG, pas lent, mais ABOMINABLEMENT LONG. Le premier tome se conclut sans que rien ne soit résolu, j’ai eu l’impression d’assister à la naissance d’une série beaucoup trop longue pour son propre bien. Ou de lire un Barjavel.

Alors est-ce une expérience positive pour cette exploration de la SF ? Sûrement. Le récit est assez archétypal pour donner un bon échantillon de ce qu’était la SF à la fin des années 90 et en même temps assez particulier pour y déceler la french touch. Est-ce une expérience positive de lecture ? Faut pas pousser mémé avec l’eau du bain. C’était sympathique, sans plus, et je ne vais sûrement pas lire la suite.

ensemble-orties-blanches

Bon là c’est des orties mais imagine que c’est l’eau du bain

Voilà tu sais tout Petit Buisson, maintenant vas lire et dis-moi ce que tu en penses ! On se retrouve bientôt pour que je chante les louanges d’un auteur chinois.

Vers l’infini et au-delà !

P.S : si tu veux lire un auteur de SF français qui défonce je conseil Laurent Genefort. VAS LIRE.

Une réflexion sur “Les Guerriers du Silence ou Cocorico mais en silence.

  1. Bonjour !
    Genefort est bien (je conseille Memoria, le cycle d’Omale est plutôt bon, mais plutôt long).
    Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord sur les Guerriers du Silence. J’en ai un meilleur souvenir que ça (car je l’ai lu il y a bien longtemps). Cependant, je pense que ce n’est pas le meilleur de Pierre Bordage (mais pas le pire).
    Bon courage pour la suite des lectures.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s